Shanghai forum-Forum
Shanghai forum  LOGIN   INSCRIPTION
SHANGHAI MEMBRES FORUM ANNONCES PHOTOS ANNUAIRE   CONTACT
SHANGHAI FORUM
Menu Principal

billet d'avion shanghai


Actualité chinoise

Index des forums de Shanghai forum
   HUMOUR ET DETENTE
     Shanghai Dreams - Wang Xiaoshuai
Enregistrez-vous pour poster

Par conversation | Les + récents en premier Sujet précédent | Sujet suivant | Bas
Expéditeur Conversation
Freeman
Envoyé sur :  8/8/2006 4:48
Shanghaien(e)
Inscrit le: 29/7/2006
De: Shanghai
Envois: 644
Shanghai Dreams - Wang Xiaoshuai
Shanghai Dreams - Wang Xiaoshuai
Chine, 2005 - 119 min

La famille d’un ouvrier déraciné, un conflit générationnel, un drame, des paysages gris et quelques paillettes, des larmes silencieuses face aux remontrances autoritaires... Shanghai Dreams parle de rêves mais n’y ressemble pas. Ce serait plutôt une aspiration à des rêves qui s’avèrent diablement difficiles à atteindre. En route pour un détour par la Chine mélancolique.

Au milieu des années 1960, répondant à l’appel du gouvernement, des milliers d’ouvriers chinois quittent les grandes villes pour suivre leurs usines, délocalisées au cœur du pays en vue de développer l’industrie provinciale. Guiyang, province de Guizhou, début des années 1980. Qinghong est une jeune fille de 19 ans. Si elle est membre d’une de ces familles déracinées, elle n’en a pas moins grandi dans cette province grise. Elle y a des amis, des habitudes, un amour... Sa vie est ici, et elle ne demande qu’à flirter gentiment, avoir la permission de sortie et porter des escarpins. Mais son père ne l’entend pas de cette oreille. Lui n’a qu’une idée en tête : retourner à Shanghai.

Fossé des générations
Ce n’est pas nouveau, parents et adolescents sont rarement sur la même longueur d’ondes. Une vérité universelle, sans doute, explorée de façon originale dans ce film. La petite et la grande Histoire s’imbriquent continuellement, sans qu’aucune ne soit prétexte ni faire-valoir à l’autre. Les préoccupations légitimes des parents, intimement liées au contexte historique (ouverture de la Chine et mesures réformistes), sont confrontées aux envies bien naturelles d’une jeune adulte de 19 ans maintenue dans un statut d’enfant. Pas évident de vivre ensemble avec des aspirations opposées. L’autorité faisant foi, le fossé entre générations se creuse jusqu’à une profondeur tragique...
Le contexte historique et le destin individuel se partagent donc la main, sans jamais rompre l’équilibre. Une telle justesse du propos tient peut-être à ses sources d’inspiration. Tiré d’une histoire vraie entendue par le réalisateur Wang Xiaoshuai (Lion d’Argent à Berlin en 2001 pour Beijing Bicycle, qui évoquait lui aussi le déracinement d’un jeune chinois venu chercher du travail dans une grande ville) et influencé par sa propre expérience (il a vécu une partie de sa jeunesse dans la province de Guizhou), le scénario s’ancre dans une vérité palpable qui lui offre de solides fondations.

Découverte
Mais ce qui est passionnant, outre les déchirures brutes des personnages, c’est le double coup de projecteur sur une zone et un sujet méconnus du public. En effet, la Chine, toujours mystérieuse, livre depuis peu des images émancipées. Découvrir au plus près la vie d’une province chinoise retirée, durant les années 1980, a de quoi fasciner. On y retrouve avec un regard amusé les mêmes paillettes, les mêmes préoccupations adolescentes, les mêmes danses, les mêmes rébellions que la jeunesse occidentale ! Jolie leçon d’ouverture d’esprit, fin tableau de la nature humaine. A côté de ça, le mode de vie, les demeures, les relations parents/enfants, les codes sociaux semblent parfois lointains, ne privant pas le tout d’une touche agréablement exotique. Et puis, second coup de projecteur dont l’intérêt n’est pas des moindres, le film lève le voile sur le destin peu relayé des ouvriers chinois retenus loin de leurs régions natales, à la fois rongés par la nostalgie et portés par l’espoir de retour.

Calme, émouvant, dur, Shanghai Dreams a séduit à Cannes et remporté le Prix du Jury l’an dernier. Le rythme tranquille, les couleurs écrasées par un ciel bas, il se regarde comme un rêve plein de mélancolie, un voyage aux contours gris qui laisse une impression flottante. Quoi de plus paradoxal, en effet, que d’atteindre comme un étouffement de la vie tout en se nourrissant d’espérance ?

Shanghai Dreams
Un film de Wang Xiaoshuai
Avec : Gao Uanyan, Li Bin, Yao Anlian, Wang Xueyang.
Sortie en salles : 14 mars 2006
Par conversation | Les + récents en premier Sujet précédent | Sujet suivant | Top

Enregistrez-vous pour poster
 



Top Asie - Annuaire Asiatique [Asie, japon, Chine, Inde, Corée] Nos Liens